Algérie Mes Racines
  1. Se connecter
  2. S'inscrire
  3. Inscrire une famille

L'espace des villes

Bône - Annaba

L'espace de la famille rodriguez gerard (Bône et montréal .canada ) - Algérie

Recettes

Les dernières recettes:

Pas encore de recettes pour cette famille, les recettes des autres familles:

L'espace de discussion de la famille

Vous pouvez entrer un message


Il y a 332 messages. Chacune des pages présente 20 messages.

Accéder aux pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 -

Le 12/11/2020 01:27 PierreH a écrit:

Bonjour Monsieur,
Je découvre vos récits très émouvants de votre (notre) enfance.
Je pense que nous étions ensemble pour notre communion solennelle à l'église St Thérèse le 5 juin 1960 !! C'est l'abbé Comte qui célébrait la messe...C'était hier.
Concernant la plage St Cloud il faut mentionner le fait qu'à une dizaine de mètres après le bord on rencontrait une sorte de barre rocheuse, c'était les restes de la chaussée romaine...
P.H

Le 05/08/2020 15:28 loulou a écrit:

merci pour votre visite de bône et ses environs ville de mes parents et grands parents les aramu,giuntini ......et oui de Dunkerque à tamnarasset 50 000 000 de français qu'avait dit charlot ta ta ta ta ta

Le 14/07/2020 19:19 riri de toulon a écrit:

Gérard,
Je viens de terminer pour la 2eme fois la lecture de ton livre"Mon Algérie perdue...et beaucoup de souvenirs de tes parents avec les miens à BONE et aprés à EVREUX ou LOUVIERS..
Mon adresse mail est henrip50@hotmail.com
Merci de me donner de tes nouvelles.
HENRI P

Le 01/07/2020 10:59 Vjpizon a écrit:

après lecture de tes poésies sur Bône je te laisse mon adresse mail:vjpizon@orange.fr
c fait!!! pour échanger des souvenirs sur notre ville
salutaions

Le 29/06/2020 15:06 gg a écrit:

Merci a tous ceux et celles qui m'ecrivent ici , mais si vous voulez que je vous réponde laissez moi une adresse mail , gg

Le 29/06/2020 12:24 vjpizon a écrit:

bonjour Gérard,
j'ai l'impression de te connaitre je me permets un tutoiement car tu m'as touché où tu dis "je suis fier d'être pieds noirs" tu es le seul qui ose l'affirmer.
Je suis de Bône j'ai 70 ans j'ai habité la rue Césarine qui se situe Place Caramant puis après j'ai habité la cité Plaisance située entre St Cloud et Chapuis plage, on nomme aussi Ouède Kouba. On avait fait construire une villa
car à l'époque on croyait y rester.J'ai quitté en 1963 après l'indépendance.
Sincères salutations merci de tes récits

Le 26/06/2020 12:35 Dalila Mine a écrit:

Bonjour Gérard Rodriguez. Je suis en train d'écrire le récit de mon voyage d'Alger vers la France pour une colonie de vacances en 1960. J'avais 9 ans. Je viens de lire par hasard, le passage sur "la galette et la brioche". Je suis très émue.Ta monitrice et la mienne devaient être "sœurs", puisque la mienne m'avait «volé» une quarantaine de noix. Elle me les a enlevées de mon sac et les a versées dans le sien. Elle ne m'en a même pas laissé quelques unes. Elle m'a tout pris ! Je n'ai jamais oublié cette injustice qui m'avait véritablement ébranlée, car dans mon éducation et dans mon entourage, familial, scolaire ou de voisinage, je n'avais jamais rencontré une pareille adulte ! Je n'avais pas pleuré, ni osé protester, par contre, j'avais une boule dans la gorge et j'étais scandalisée, non pas par l'objet du vol mais par ce geste indigne de la part d'une adulte, sensée prendre soin d'enfants. Aucune conscience ! Amicalement.

Le 16/05/2020 10:09 busiago a écrit:

bonjour pour la première fois je viens sur ce site et j'ai pu lire 2 pages du livre chez tata Nanette et Odette de Gérard Rodriguez - il dit qu'il a habité 12 rue du docteur Mestre c'est là que j'ai habité depuis l'âge de 1 mois et je n'ai jamais connu ce nom dans la maison - il y avait mes grands parents - Zora Labed - Mme MOTTA et à l'étage une famille avec 2 garçons Denis et René (ce dernier et moi avions été demaoiselle et garçon d'honneur au mariage de ma tante - mes grands parents maternels était Mr.et Mme CORRIA Jérôme - je pense que vous vous trompez d'adresse - Evelyne

Le 11/04/2020 13:20 jml a écrit:

bonjour connaissez vous les Perreira (ou ferreira) de Bone qui vers 1956-58 emmenaient en camionnette les enfants du quartier à l'ecole. C'est une algérienne de region parisienne née en 1949, devenue infirmiere, maineant retraitée, qui m'en a parlé. alterjml@yahoo.fr

Le 26/03/2020 18:11 Babok a écrit:

Mon Cher Gérard, je viens de terminer la lecture de votre enfance à Bône,et je dois vous avoué que j'ai été plus qu'ému, puisque mon épouse ne m'avait jamais vu les larmes de joie.Je vous remercie de m'avoir fait revivre ma propre enfance,avec les mots et les expressions employées,il me semblait y être.Encore une fois merci,bonne continuation.Laurent.

Le 18/02/2020 12:42 Sally a écrit:

Bonjour. Je viens de découvrir cette mémoire vivante. Je cherchais la mémoire de mon pere, perdue quelque part dans les montagnes d'Algérie. Avec beaucoup de tristesse, je chercherais toujours car nous ne l'avons jamais assez écouté en parler. "Mais quand on a juste 15 ans, on n'a pas le coeur assez grand..."

Le 30/01/2020 15:48 Mu a écrit:

Bonjour je suis née en Algérie en1967 juste avant que mes parents ne la quittent pour toujours, ils sont tous les 2 décédés maintenant et je voudrais prendre contact avec des associations pieds noirs mais je ne sais pas si tous ces sites que je vois sont toujours suivis par quelqu’un ? Mon père était de Mascara, ma mère d’Alger, moi d’Oran.
Ma grand mère disait toujours « le cimetière de Bône, envie de mourir il te donne
Quelqu’un va t il me répondre?
Muriel Bernard

Le 21/01/2020 15:14 gerard a écrit:

pour Jean-Paul PURSEIGLE
oui je me rappelle bien de la famille Purseigle , votre maison etait pas loin de celle de la famille sorro et magro , merci pour ce mot

Le 21/01/2020 09:39 AIE 03 a écrit:

Pour faire suite à l'article ci-dessous , mes parents , mes sœurs Noëlle et Marie-Pierre et moi plus tard avons rejoint le berceau familial l'ALLIER ou mon grand père le Dr Purseigle était né en 1879 et mourut pour la France en 1916 à l'âge de 37 ans en portant secours à des blessés . Gérard continu à nous faire rêver .

Le 21/01/2020 09:11 AIE 03 a écrit:

Je suis Jean-Paul PURSEIGLE fils de Robert (pompon )et petit fils du docteur Jean- Baptiste PURSEIGLE dont la rue portait son nom à Bône (siège de la dépêche de l'est)Nous habitions Monplaisant dernière villa à gauche au bout de la ligne droite avant le virage qui desservit la 2e tranche Montplaisant . Malgré mes 82 ans je te revois enfant ( moi ado )passer d'excellents moments dans cette merveilleuse cité crée par la volonté et les sacrifices de nos parents .Les études le service militaire m'ont éloigné de cet environnement de 1958 à 1961 pour en revenir de 1962 à 1969 servir au titre de la coopération technique comme cadre à EGA . Un grand Merci pour tes sublimes articles dans lesquels je me reconnais avec des yeux pleins de larmes à bientôt .Bravo à toi .

Le 23/10/2019 13:29 MB a écrit:

J AI TOUT LU ET CA M A FAIT CHAUD AU CŒUR ET J AI MÊME LES LARME AU YEUX ET POURTANT J AI 55 ANS ET J AI QUITE ANNABA IL YA 27 ANS.

POUR VOUS SEREZ TOUJOURS LE BIENVENU PARMI NOUS ET CHEZ VOUS

Le 18/09/2019 12:31 désiderius a écrit:

bonjour mes amis BONOIS
je suis didier l'un des fils du docteur roland CAMILLERI qui était médeçin BONE rue négrier quand nous avons quitté BONE je me rappelle nous étions tous dans un taxis qui nous conduisait à l'aéroport et en arrivant là ou se trouvait notre cathédrale ces sauvages l'avait détruite dans la nuit ce qui nous causa beaucoup de chagrin particulièrement à ma grand mère Mathilde.ET le plus grave c'est qu'en France on leur construit des mosquées.Nous avons tous été chagrinées de voir que notre cathédrale n'existait plus.

Le 11/05/2019 10:57 bonois40 a écrit:

Bjr! J'ai aime ce que tu as ecrit, particulierement sur la grenouillere, mon pere avait un petit bateau amarre la. Jhabite au 51

Le 09/01/2019 15:38 Gérard R a écrit:

9 janvier 2019, mon 3 ème livre vient de sortir.
TITRE :*Que la Seybouse était belle.*Bône Algérie.
Récit de la vie Bônoise
162 pages et 50 photos.

Aujourd’hui le lundi 17 Août 1959 en Algérie à Bône au 12 rue du Docteur Mestre une rue du quartier de la colonne, nous nous préparons à enterrer Cyprien Palomino mort 2 jours plus tôt à l’âge de 91 ans. Avec nos mots, nos conversations bon enfant, nos gestes et notre joie de vivre la mort de Pépé sera l’occasion de nous rappeler que nous les Bônois savons rire de nous.
Cyprien Palomino que tout le monde appelle Pépé a été toute sa vie amateur de belles femmes. En ce jour viennent une dernière fois le pleurer à la Bônoise tous ses amis et amies qui l’ont connu. Autour du cercueil, c’est pour chacun et chacune de tenter de consoler sa femme Augustina et de savoir quel est ce secret, le seul que Pépé a tenté de cacher toute sa vie. Au milieu des conversations pleines de larmes, sincères, hypocrites, drôles, les langues se délient et mettent à jour la vie des uns des unes et des autres. À Bône personne ne veut être le dernier ou la dernière à savoir ce qui se passe, après tout ça ne sort pas du quartier puisqu’on est entre nous. La chaleur du mois d'Août n’arrive pas à faire taire tout ce beau monde qui après avoir une dernière fois comme on dit à Bône bien béni Cyprien et le voisinage ira alors conduire sereinement au cimetière le Pépé. Ce cher Cyprien.
Gérard Rodriguez.


Disponible en exclusivité et livrable à travers le monde sous 6 jours ouvrables,
aux éditions lulu.com.
www.lulu.com

Le 08/12/2018 18:19 Jacques LOUFRANI a écrit:

La place à laquelle vous pensez, où il y avait l’École des Soeurs, était la Place Alexis Lambert. Il y avait plein d'arbres tout autour mais aussi un parking. Il y avait le Restaurant Le Petit Vattel. Elle donnait sur la rue du 4 septembre puis par un raccourci sur la Rue Bugeaud en passant devant le magasins de balances de Ripoll.
Cordialement et bien bonoisement

Accéder aux pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 -

  1. Qui sommes nous?
  2. Conditions d'utilisation
  3. Nous contacter
  4. Concept et fonctionnement
  5. Faire un lien
  6. Sites amis