Algérie Mes Racines
  1. Se connecter
  2. S'inscrire
  3. Inscrire une famille

L'espace des villes

Bône - Annaba

Actualité

  • Livre: "Aurélie princesse Tidjani et les siens"...
  • Livre: "A la recherche de l'enfance"...
  • Livre: "ALGER, je n'ai pas oublié"...
  • Livre: "Mon Algérie perdue à jamais. Mes jours heureux à Bône. 1949-1962"...
  • Livre: "Le berger de Mostaganem"...

Lire la suite

Photos

Votre famille

Il vous faut être connecté pour accéder aux données de votre famille

Se connecter

Le concept et le fonctionnement du site

Concept

Ce site vous sert à:

  • Créer un espace familial.
  • Y partager vos photos.
  • Y partager vos recettes.
  • Se retrouver, communiquer.
  • S'informer, se réunir.

Newsletters

Restez informer, abonnez vous à nos newsletters


Gérer vos abonnements

Voir nos newsletters

Etienne Courbin

La biographie d'Etienne Courbin

Chapitre X - Anecdotes
Le lit d'Yves

(Eveline Courbin)

Quand nous passions l'été en France , non seulement je fréquentais les stands de tir aux pigeons mais aussi je visitais la France avec la famille. Il fallait bien que tout le monde ait sa part de divertissements. En principe nous avions toujours nos chambres réservées mais il nous arrivait parfois de flâner quelque part à la recherche d'un lieu historique, d'un monument à découvrir, d'un château ou d'une cathédrale à visiter si bien que nous ne respections pas toujours les itinéraires. C'est ainsi qu'à Donrémy nous visitions "la villa de la pucelle". Vous avez tous compris que je parlais de Jeanne d'Arc bien évidement. Un soir nous arrivions très tard à Reims sans aucune réservation. L'été, tous les hôtels étaient complets. Tant bien que mal nous arrivions à avoir deux chambres, il fallait bien se loger pour la nuit. Une chambre pour ma femme et moi, une chambre à deux lits pour les enfants. Nous avions avec nous, Yolaine, Eveline et Yves qui devait avoir une dizaine d'année à peu près. Donc, un lit pour Yolaine, un pour Eveline,

- "Et le petit, où pouvons nous le coucher?"

- "Vous avez un petit lit supplémentaire dans la chambre à deux lits, Monsieur." me répondait la réceptionniste de l'hôtel.

Surprise! Le lit supplémentaire n'était qu'en fait un lit de bébé à barreaux. La tête d'Yves à la vue de ce lit, il fallait la voir...

- "Moi, je ne couche pas dans ce lit."

- "Tu ne commences pas la comédie, tu te couches là, un point c'est tout. Tu ne voudrais pas que ce soit Yolaine ou Eveline qui couche dans ce lit par hasard?"

- "Oui, parce que moi je ne couche pas là."

- "Alors tu te couches et que je ne t'entende pas parce que sans quoi tu vas la recevoir."

Pauvre Yves, au bord des larmes mais crânant toujours comme d'habitude. Ses jambes dépassaient des barreaux, quelle position inconfortable, je l'avoue. Ses soeurs rigolaient comme des folles, il fallait que je les fasse taire alors que lui, jurait sur tous les dieux de se venger à la première occasion. Quelle nuit!

Yves à 10 ans

Publier une histoire dans cette rubrique: Contactez nous

  1. Qui sommes nous?
  2. Conditions d'utilisation
  3. Nous contacter
  4. Concept et fonctionnement
  5. Faire un lien
  6. Sites amis