Algérie Mes Racines
  1. Se connecter
  2. S'inscrire
  3. Inscrire une famille

L'espace des villes

Bône - Annaba

Mon Algérie perdue à jamais

Mon Algérie perdue à jamais

- Bône - Algérie

MON ALGÉRIE PERDUE À jAMAIS.
* Mes jours heureux à Bône. 1949-1962.
(287 pages, 55 photos)


Quand on est enfant, on ne réalise pas que ce qui est beau peut un jour se finir.
On pense qu’il en est ainsi des choses et du temps. À travers mes souvenirs d’enfant,
Je raconte mes jours heureux, loin des clichés menteurs dont nous Pieds noirs ont été
Affublés. Colons, sueurs de burnous et j’en passe. Nous le petit peuple des Pieds
noirs, dans notre simplicité, notre pauvreté, vivions en harmonie avec les musulmans ce qui n’a pas plu à un diable qui se disait général alors qu’il n’était que colonel, traître, fourbe, lâche et assassin il détruisit nos rêves et ruina nos vies et notre Pays.
Dans ce livre le petit enfant que j’étais retrouve sa vie de tous les jours à Bône Algérie, les jours qui s’écoulent. Au rythme de la chasse à Sidi Djemil, de la pêche au lever de l’Aurore, les réveillons de noël et jour de l’an, ma communion à l’église St Thérèse. Les rameaux à l’église St Anne, les gâteaux de pâques de ma maman, la macaronade dans les montagnes avec ces femmes aux parfums de Henné et robes multicolores sur lesquelles brillaient de mille feux des bijoux de cuivre et cela au son des you you. les soirées de brochettes, l’école, les jeux, les promenades les soirs d’été à St Cloud, les calèches du cour Bertagna, le mariage de Yvette et Roger avec promenade obligatoire au cap de Garde, etc. Et puis Après 1962 ce ne furent plus les jours heureux. Le jeune adolescent que j’étais devenu, vous raconte la galère ou dans cette terre étrangère de France, au milieu de haine et mépris, pour survivre, je devins un voleur, et ou ma Maman, se battant chaque jour pour que nous survivions dans cette France hostile, je décidais de lui donner le nom de * Mère Courage*.
Enfin je raconte mon retour à Bône après 47 années, ou je retrouve mon pays, mes jours heureux. Mes senteurs de Henné et mes youyou, comme au temps …oui…. au temps des ……!
Gérard Rodriguez.
* * * * * * *

Diffusion: Libre

Photo n°23571

Ajouter un commentaire à cette photo





  1. Qui sommes nous?
  2. Conditions d'utilisation
  3. Nous contacter
  4. Concept et fonctionnement
  5. Faire un lien
  6. Sites amis